Maintenance Automobile et Travaux Publics

Maintenance Automobile et Travaux Publics

Métiers de la maintenance automobile et travaux publics

Pour vivre ta passion de la mécanique, des voitures et des engins de chantiers, vient te former !

  • Tu aimes diagnostiquer, réparer, entretenir et conseiller
  • Tu as le sens du service et tu veux satisfaire les clients

Avec une dose de mécanique, une dose d’hydraulique et une dose d’électronique, ça roule !

 Les différents métiers accessibles à l’issue de ces formations sont mécanicien ouvrier, chef d’atelier, ouvrier spécialisé service rapide, technicien de maintenance auto…

La formation se prépare en contrat d’apprentissage sur 24 mois.
Le mécanicien en maintenance automobile intervient dans les domaines de la réception de véhicules, du diagnostic, de la remise en état d’un véhicule, d’un contrôle.

Formation en apprentissage.

Obtenir en 1 an une qualification complémentaire au CAP en se spécialisant dans un atelier de mécanique pour assurer la maintenance de matériel équipé de systèmes complexes et pluri-technologiques.

Formation en contrat d’apprentissage sur trois années.

La formation consiste à être capable d’exercer des activités d’entretien, de réparation et de conseil d’achats des matériels dans un atelier. Et maîtriser les évolutions technologiques équipant les matériels.

Titre professionnel, formation en apprentissage.

La formation consiste à former des professionnels capables d’assurer en toute autonomie sur tout type de matériel: la maintenance et le dépannage des systèmes mécaniques, hydrauliques, électriques-électroniques, pneumatiques…

Le CACES permet de contrôler ses connaissances et son savoir-faire pour la conduite en sécurité.
La conduite d’engins mobiles automoteurs de chantiers et d’équipements de levage nécessite une formation initiale. Le conducteur doit être en possession d’une autorisation de conduite.
La durée de la formation est de 3 ou 4 jours selon la catégorie. avec une partie théorique : 1 jour, une partie pratique : 1 à 3 jours selon l’expérience et un examen : 1 jour maximum.

«Je suis arrivé à la MFR pour devenir mécanicien auto. Je me suis engagé en BAC Pro après avoir fait une seconde générale. Avec 2 autres camarades de classe de la MFR nous avons participé au challenge BMW, nous sommes arrivés 1er au niveau Régional et 3e au niveau national. Ainsi, j’ai eu la chance d’être repéré et embauché par BMW. Aujourd’hui je travaille dans une concession BMW et continue à être formé par la filière. Grâce à mon expérience acquise lors de ma formation en apprentissage et la confiance de la MFR pour participer à ce concours, je peux vivre pleinement mon métier. »

Julien, 22 ans