Blog

MFR Morestel : d’une génération à l’autre

Des animations dans des EHPAD !

Depuis quelques semaines, les élèves de 2nde Bac Pro SAPAT ont préparé des ateliers en cours d’animation. Le 9 juin, ils ont rencontré des résidents de l’EHPAD de Saint-Chef et de l’Hôpital de La Tour du Pin et ont développé leurs compétences de communication et de prise en charge d’un public fragile.

Une belle expérience professionnelle en lien avec l’Enseignement à l’Initiative de l’Etablissement (EIE) : « Cultiver la bienveillance envers soi et les autres« .

Apprentissage : les aides prolongées «au moins jusqu’à la fin de l’année»

Cette prime de 5000 euros pour un mineur, 8000 pour un majeur, avait déjà été reconduite jusqu’en juin par le gouvernement Castex.

Nouvelle prolongation des aides aux entreprises pour les contrats d’apprentissage. C’est Olivier Dussopt, tout nouveau ministre du Travail, du plein-emploi et de l’insertion qui l’annonce ce mardi matin sur RTL.

Cette prime prévue dans le cadre du plan « un jeune, une solution », d’un montant de 5000 euros pour un mineur, 8000 pour un majeur, avait déjà été reconduite jusqu’en juin par le gouvernement Castex.

Objectif un million de contrats signés

Ces aides seront prolongées « au moins jusqu’à la fin de l’année. Ensuite cela dépendra de la loi de finances pour 2023 puisque l’ancien ministre du Budget que je suis peut rappeler que les aides sont votées année par année dans les budgets », a précisé M. Dussopt.

Grâce notamment à ces primes, l’apprentissage a connu un essor, avec 718 000 contrats signés en 2021, soit une hausse de 37 % après déjà 42 % en 2020.

Le gouvernement s’est fixé l’objectif de porter ce chiffre à un million de contrats signés. « Pour atteindre un million, il faut prolonger les aides à l’apprentissage », a insisté le ministre.

Accessible aux jeunes de 16 à 29 ans, l’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique et formation au métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé son contrat.

Source : Le Parisien

Découverte des ateliers de MFR Le Chalet

Des jeunes de 4e et de 3e du Collège St Bruno de la Tour du Pin sont venus visiter les ateliers de la mécanique auto mais aussi celui de la menuiserie de la MFR. Visite organisée avec Mme Monnier Plancher.

Les formations étaient présentées par nos apprentis présents.

Merci à Loucas, Jimmy et Tanguy.

Mathis Desandre, l’un des meilleurs apprentis de la région

Le jeune Mathis Desandre, 17 ans, apprenti à la Maison familiale rurale de Crolles (MFR), a récemment remporté la médaille d’or départementale et régionale du concours “Un des meilleurs apprentis de France” 2022 (MAF), en mécanique agricole, à Mâcon.

Le concours “Un des meilleurs apprentis de France” a été créé en 1985. Il est organisé par la Société nationale des Meilleurs ouvriers de France et s’adresse aux jeunes âgés de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, Bac Pro) provenant d’établissements publics ou privés, sous statut scolaire ou sous contrat d’apprentissage. Chaque année, plus de 6 000 candidats s’inscrivent dans plus de 90 métiers. Mathis…

Après le Dauphiné Libéré, c’est au tour de TéléGrenoble de consacrer un reportage à Mathis Desandre, meilleur apprenti de la région Auvergne-Rhône-Alpes, en mécanique agricole, scolarisé à la MFR de Crolles.

À 17 ans, Mathis Desandre est passionné de matériel agricole et il est très prometteur. Le jeune homme suit une formation en maintenance de matériel agricole à la Maison Familiale Rurale (MFR) de Crolles. Après avoir obtenu la médaille d’or régionale au concours de meilleur apprenti, il compte participer à l’échelle nationale, pour qui sait, devenir meilleur apprenti de France (MAF), un titre très prestigieux.