Author Archives: MFR Isère

Les MFR de Vif et de Chatte sous les projecteurs

Des formations à la une dans Les Affiches

Dans le dernier numéro du magazine Les Affiches, les Maisons Familiales Rurales (MFR) de Vif et de Chatte ont eu l’honneur d’être mises en lumière à travers un article grand format. Cette reconnaissance met en avant le travail remarquable réalisé par ces établissements dans le domaine de la formation et souligne l’importance de leurs programmes éducatifs dans le paysage local.

Cette reconnaissance souligne l’engagement des équipes éducatives et le soutien des partenaires locaux dans la réussite des élèves. À l’heure où l’emploi et la formation professionnelle sont au cœur des enjeux sociaux, les MFR se positionnent comme des acteurs incontournables du développement local et de l’éducation des jeunes.

Les MFR dans la cour des grands

Réunis autour de deux conseillères du Président de la République, Rolland Grimault, Directeur de l’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales (MFR), accompagné de Dominique Ravon, Président de l’Union Nationale des MFR, ont récemment eu l’opportunité d’échanger sur un sujet crucial : le rôle et la place des MFR dans le paysage éducatif et professionnel français. Cette rencontre de haut niveau a permis de mettre en lumière l’importance des MFR dans l’apprentissage, tant dans les secteurs de l’artisanat, du commerce que des métiers de bouche, ainsi que dans l’enseignement agricole.

Les MFR, bien que parfois méconnues du grand public, jouent un rôle essentiel dans la formation des jeunes et dans leur préparation à intégrer le monde du travail. Fondées sur un modèle pédagogique original, alliant enseignement théorique et expérience pratique en milieu professionnel, les MFR offrent une alternative précieuse aux parcours éducatifs traditionnels. En effet, elles permettent aux élèves de se former tout en étant en immersion dans le monde professionnel, favorisant ainsi une acquisition des compétences adaptée aux réalités du marché du travail.

L’intérêt des MFR réside également dans leur capacité à tisser des liens concrets entre la formation professionnelle, l’éducation et l’orientation. En offrant un enseignement personnalisé et en accompagnant les jeunes dans la construction de leur projet professionnel, les MFR contribuent activement à leur réussite et à leur insertion professionnelle. De plus, en étant implantées au cœur des territoires ruraux, elles participent au développement économique et social des régions en favorisant l’ancrage local des jeunes et en valorisant les savoir-faire traditionnels.

Cette rencontre avec les conseillères du Président de la République témoigne de la reconnaissance croissante du rôle crucial des MFR dans le paysage éducatif et professionnel français. En échangeant sur leur fonctionnement et leur contribution à la formation des jeunes, Rolland Grimault et Dominique Ravon ont pu mettre en lumière les spécificités et les atouts des MFR, tout en soulignant les enjeux majeurs auxquels elles font face.

Au-delà de cette rencontre, il est crucial que les pouvoirs publics continuent à soutenir et à valoriser le travail des MFR, en leur accordant les moyens nécessaires pour remplir leur mission dans les meilleures conditions. Investir dans l’éducation et la formation professionnelle, c’est investir dans l’avenir de notre société et dans la construction d’un monde du travail plus juste et plus inclusif. Les MFR ont prouvé leur efficacité et leur pertinence, il est donc temps de leur accorder la place qui leur revient dans le paysage éducatif français.

Rolland Grimault, Directeur de l’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales (à droite), accompagné de Dominique Ravon, Président de l’Union Nationale des MFR (à gauche)

Forum des Métiers de Beaurepaire, une journée d’opportunités et d’échanges

Le 25 janvier, la salle polyvalente de Beaurepaire s’est animé de l’effervescence de jeunes talents, de représentants des Maisons Familiales Rurales (MFR), et de visiteurs curieux, tous réunis pour le Forum des Métiers, un événement majeur organisé par la Fédération Départementale des MFR de l’Isère et la MFR de St-Barth.

Un rendez-vous incontournable

La journée a débuté à 9h jusqu’à 20h, pour une immersion complète dans le monde professionnel, éducatif et culturel. Cet événement représente une occasion unique pour les jeunes de découvrir une palette variée de métiers et de secteurs d’activité. Les MFR, véritables acteurs de l’enseignement alternatif, étaient présentes pour partager leur expertise et présenter les formations qu’elles proposent.

Démonstrations et découvertes enrichissantes

Le Forum des Métiers de Beaurepaire ne se limite pas à des stands d’information. Des démonstrations vivantes ont donné vie aux métiers, offrant aux visiteurs une perspective concrète sur les différentes professions. Les jeunes ont eu la possibilité de s’immerger dans des ateliers pratiques et de découvrir les multiples facettes de diverses carrières.

Un échange fructueux entre acteurs économiques et jeunes talents

Les visiteurs ont également eu l’opportunité de rencontrer des professionnels, prêts à partager leur expérience et à répondre aux questions des futurs travailleurs. Les échanges informels permettent aux jeunes de mieux comprendre les exigences et les réalités du monde du travail, tout en tissant des liens précieux pour leur avenir professionnel.

Une journée propice aux rencontres et aux réseautages

Au-delà des opportunités de formation, le Forum des Métiers de Beaurepaire se veut un lieu de rencontres propice au réseautage. Les participants ont la chance de tisser des liens avec des entreprises locales, des organisations professionnelles et des collègues potentiels. Cet événement constitue ainsi un véritable carrefour d’opportunités pour les jeunes en quête de leur voie professionnelle.

Il manque un peu de monde sur la photo, mais on peut quand même souligner le beau travail de l’équipe MFR pour le forum des métiers de Beaurepaire.

Juste avant les Portes Ouvertes !

Le Forum des Métiers de Beaurepaire se positionne stratégiquement juste avant les portes ouvertes de la MFR, prévues le 27 janvier. C’est une occasion parfaite pour les visiteurs de se familiariser avec l’établissement, d’en apprendre davantage sur les programmes d’enseignement proposés et de rencontrer le personnel enseignant.

Les MFR à l’honneur sur France 3 !

Un reportage à la Maison Familiale de Chatte, consacré à la nouvelle allocation attribuée aux stagiaires.

Reportage de Damien Benezet, Léo TERPANT, Philippe Agier.

Élève / maitre de stage… un binôme gagnant pour 50% du temps de scolarité !

Gaspard Caplan, 1er dauphin de Mister Junior Agricole 2024, brille à la MFR de Mozas

Gaspard Caplan, âgé de 15 ans et étudiant en bac pro agroéquipement à la Maison Familiale Rurale (MFR) de Mozas en Isère, a récemment participé au concours de Mister Junior France Agricole 2024. Les résultats de la compétition sont désormais connus, et Gaspard se hisse fièrement à la position de 1er dauphin de Mister Junior Agricole 2024. Le titre suprême a été remporté par Tiliau, un apprenti de 15 ans en seconde au Centre de Formation des Apprentis (CFA) de Sainte-Livrade, situé dans le Lot-et-Garonne.

En participant à ce concours, Gaspard souhaitait avant tout mettre en lumière la beauté et la diversité du métier agricole, souvent mal compris par le grand public. Sa démarche témoigne de son engagement envers la valorisation de cette profession. Malgré son jeune âge, Gaspard a réussi à se démarquer et à obtenir la prestigieuse position de 1er dauphin, une reconnaissance bien méritée de son implication.

Étudiant à la MFR de Mozas, Gaspard a exprimé sa satisfaction quant à sa place dans le concours, soulignant qu’il ne s’était imposé aucune pression particulière. Son objectif était de partager sa passion pour l’agriculture et de contribuer à une meilleure compréhension de ce secteur essentiel. Avec une attitude décontractée et authentique, il a su séduire le jury par son enthousiasme et son engagement envers son domaine d’études.

Gaspard Caplan nourrit une passion inébranlable pour l’agriculture depuis sa plus tendre enfance. Bien que ses parents ne proviennent pas du milieu agricole, Gaspard voue un amour particulier aux engins agricoles et s’adonne à la collection de vieux équipements paysans. Cette passion, ancrée profondément en lui depuis ses premières années, s’illustre notamment par le fait que, dès tout petit, lors de ses anniversaires, Gaspard exprimait le vœu de recevoir des tracteurs en cadeaux. Il se remémore avec enthousiasme des photos de lui ouvrant des présents de tracteurs alors qu’il n’avait que 3 ans.

Gaspard Caplan, 15 ans, actuellement en bac pro agroéquipement à la MFR de Mozas, en Isère, a participé à l’élection de Mister Junior Agricole 2024. Photo C.C.

Originaire de Monnetier-Mornex, Gaspard a effectué sa scolarité dans cette localité avant de fréquenter le collège de Reignier. C’est là, dans son école d’origine, qu’il a cultivé sa passion pour l’agriculture et développé son intérêt pour les engins agricoles. Malgré les origines non agricoles de sa famille, Gaspard a suivi son cœur et s’est engagé pleinement dans le monde fascinant de l’agriculture, devenant également collectionneur de précieux témoignages du passé rural.

Fort de cette expérience enrichissante, Gaspard nourrit désormais l’espoir de participer au Salon de l’Agriculture à Paris en 2024, une opportunité qui pourrait lui permettre de continuer à promouvoir son amour pour l’agriculture et d’inspirer d’autres jeunes à suivre cette voie passionnante.

Source : Dauphiné Libéré.