Author Archives: MFR Isère

Une émission de radio dédiée aux MFR !

Merci à radio Grésivaudan de nous avoir ouvert son antenne, et à l’UDAF38 de l’avoir rendue possible.

L’occasion, avant les portes ouvertes du 28 janvier, pour la fédération des MFR de l’Isère, de présenter les maisons familiales et leur fonctionnement, mais aussi pour un élève, un formateur et une administratrice de la MFR de Crolles, d’apporter un témoignage concret sur la pédagogie et la vie de leur établissement.

Pour écouter l’émission, cliquer sur le lien ci-dessous :

La 6e émission de « Voix des Familles » a été diffusé le 10 janvier à 18h00.

1/ Présentation de l’émission avec l’Udaf (5mn) Avec Anne Rabillard

Objectif et sommaire.

Sommaire du jour : faire changer le regard sur l’enseignement professionnel : Cultivons les réussites avec les MFR de l’Isère avec Olivier GUETAT (moniteur et responsable communication), Sébastien ROSCIA (moniteur à la MFR de Crolles), Annick TOURNON (membre du CA et mère d’un ancien élève) et Arthur (un élève).

La parole à l’Udaf avec Linda LATTANZIO, Responsable du Pôle Action Sociales de l’Udaf 38, viendra nous parler des « PCB : les Points Conseils Budgets ».

2/ L’association invitée : MFR Isère avec Olivier GUETAT, Sébastien ROSCIA (moniteur à la MFR de Crolles), Annick TOURNON (membre du CA et mère d’un ancien élève) et Arthur (un élève)

2.1 présentation : (20mn)

Histoire rapide de l’association : le mouvement MFR, histoire, valeurs (alternance).

Les MFR en Isère / le fonctionnement : association familiale composée de 13 MFR en Isère regroupant 14 filières de formations a destination de jeunes de la 4eme à la Licence. Les MFR proposent une pédagogie singulière (de la pratique>théorie) avec un suivi des élèves tout au long de l’année, même lorsqu’ils sont en alternance / écoles à taille humaine (rapports différents avec les « moniteurs » des MFR).

Actions : Trophées de l’alternance, ciné-débat, valorisation des jeunes (meilleur apprenti de France), forums, projets EMA (citoyenneté, environnement) et partenariaux (ex : Ambassadeurs du numérique avec l’Udaf)

Les MFR aujourd’hui évoluent et s’adaptent au monde d’aujourd’hui. Les MFR n’évoluent plus seulement en milieu rural et proposent une évolution des filières (Filière licence sécurité des Système numérique).

2.2 Présentation d’une grande thématique de l’association : > Faire changer le regard sur l’enseignement professionnel : Cultivons les réussites !

Témoignage pour faire connaitre les actions MFR, déconstruire les stéréotypes, etc.

Témoignages d’un parent et d’un jeune : Qu’est-ce que la pédagogie MFR vous a apporté ?

Retrouvez-nous, venez échanger dans le cadre des Portes ouvertes des MFR Auvergne-Rhône-Alpes : samedi 28 janvier + samedi 18 mars 2023

3/ la parole à l’Udaf Avec Linda LATTANZIO, Responsable du Pôle Action Sociales de l’Udaf 38, vient nous présenter les « PCB : les Points Conseils Budgets »

Un grand merci à tous les participants de cette émission pour leurs précieux témoignages.

Source : http://www.radio-gresivaudan.org/Emission-6-MFR-en-Isere

Les invités du van des MFR

Ils sont Directeurs, moniteurs, parents de jeunes, en formation ou diplômés et œuvrent tous pour les MFR.

Pour eux, quelle est la force des jeunes en MFR ?

Découvrez la réponse en vidéo 😉 en cliquant sur l’image ci-dessous :

Les 7 bonnes raisons de faire une formation en MFR

1. Parce que c’est en alternance

En stage ou en apprentissage, faire alterner les semaines de présence à l’école et les semaines en entreprises, est une très bonne façon de découvrir le monde du travail et d’acquérir une forme d’expérience professionnelle.

2. Parce que ce sont des établissements à taille humaine.

Les MFR accueillent en moyenne entre 150 et 200 jeunes. Les classes comptent rarement plus de 22 élèves.

3. Parce que l’enseignement est plus concret.

Les formateurs essayent de donner un sens à l’école, notamment en partant de la réalité du terrain, de la pratique pour aller vers la théorie.

4. Pour l’accompagnement.

L’équipe pédagogique accompagne le jeune dans la globalité de son projet, et dans les difficultés qu’il peut rencontrer.

5. Parce que les MFR proposent systématiquement la possibilité d’être hébergé en internat.

C’est pratique, c’est sympa, et ça crée des souvenirs pour la vie.

6. Pour le projet éducatif

La vie à la MFR ne s’arrête pas aux cours. Lors des temps d’animations, de veillées et d’internat, on apprend à vivre ensemble.

7. Pour l’ouverture au monde aux autres.

Par les sorties, les interventions à la MFR, les séjours à l’étranger, les jeunes découvrent le monde qui les entoure, tout en développant leur citoyenneté.